• je suis un con ordinaire



    On ne refait pas sa vie
    on continue seulement
    on dort moins bien la nuit
    on écoute patiemment
    de la maison les bruits
    du dehors,
    l'effondrement.

    Tu ne me dois rien (S.Eicher)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :